Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Où va l’Algérie (sous la direction de Ahmed Mahiou et Jean – Robert Henry)

Hassan Remaoun
p. 207-208
Référence(s) :

Où va l’Algérie (sous la direction de Ahmed Mahiou et Jean – Robert Henry).- Paris – Aix en Provence, IREMAM, Ed Karthala, 2001.

Texte intégral

1Les éditions Karthala et l’IREMAM nous présentent, un nouvel ouvrage sur l’Algérie, un de plus pourra-t-on dire et qui de plus, reprend le titre d’un autre ouvrage publié en 1964 par feu Boudiaf, en hommage au président assassiné en 1994.

2C’est un livre qui a au moins le mérite de faire un point récent de ce qu’on peut savoir sur l’Algérie où la situation change plus rapidement qu’on ne la songe généralement, et qui de plus évite “ de se laisser enfermer dans une approche où la dramatisation aboutit souvent à présenter la situation de façon caricaturale, en la réduisant à une sorte de Western où s’affrontent deux factions armées… le reste de la population étant pris en otage entre les deux feux ”.

3Il semble selon les auteurs toujours, “ que la décennie de crise a été l’occasion dramatique d’une redéfinition des enjeux politiques et institutionnels que la période antérieure avait mis entre parenthèses, d’une recomposition des nouveaux espaces économiques et territoriaux, avec l’émergence de nouvelles civilités et l’affirmation d’identités socio-culturelles, et d’une reconfiguration des enjeux régionaux et internationaux ”.

4C’est cette problématique que les auteurs tendent de développer dans cet ouvrage composé de trois parties.

5La première partie a pour intitulé “ Une démocratisation en chantier ”. Elle comprend des contributions sur le système politique (Ahmed Mahiou), sur le crise et la démocratie orpheline (Nasser-Eddine Ghozali), sur la religion et l’identité à travers la lecture de la constitution algérienne (Ramdane Babadji), et enfin sur la concorde civile (Abderrahamane Moussaoui).

6La deuxième partie traite des “ Nouvelles perspectives économiques ” et comprend des contributions sur le développement “ paradigme du consensus de Washington ou paradigme asiatique ” (Abdelkader Sid Ahmed), le régime rentier et la transition institutionnelle (Larbi Talha), l’économie de l’ère des réformes à celle de l’ajustement structurel (Omar Akalay), la politique industrielle (Ahmed Bouyacoub), l’agriculture et le rural (Ahmed Bedrani), et enfin sur la réforme du secteur des hydrocarbures (Amor Khelif).

7La troisième et dernière partie a pour titre “ Les nouveaux espaces de la société civile ”, et aborde les nouvelles territorialités (Marc Cote), les débats et les enjeux linguistiques (Gilbert Granguillaume), Ecole et religion, (Nouria Benghrabrit-Remaoun), la recherche scientifique (Hocine Khelfaoui), le roman algérien des années 90 (par Zineb Ali-Benali), littérature et travail de mémoire (Lucienne Martini) ; et enfin l’espace ambigu du rapport à la France (Jean-Robert Henry). Vivement, que cet ouvrage soit disponible dans les librairies et bibliothèques algériennes…

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hassan Remaoun, « Où va l’Algérie (sous la direction de Ahmed Mahiou et Jean – Robert Henry) », Insaniyat / إنسانيات, 13 | 2001, 207-208.

Référence électronique

Hassan Remaoun, « Où va l’Algérie (sous la direction de Ahmed Mahiou et Jean – Robert Henry) », Insaniyat / إنسانيات [En ligne], 13 | 2001, mis en ligne le 28 février 2013, consulté le 20 novembre 2017. URL : http://insaniyat.revues.org/11267

Haut de page

Auteur

Hassan Remaoun

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CRASC

Haut de page