Navigation – Plan du site
Revue des revues

Fascicule de recherche, n° 33, 1998, Urbama, université de Tours.
Espaces et sociétés en Mauritanie (Coordinateur : A.M. Frérot)

Abed Bendjelid
p. 223

Texte intégral

1Ces actes du colloque, tenu en 1995, s’articulent autour de deux thèmes majeurs : urbanisation et risques sociaux et environnementaux’, et ‘territoire et territorialité’. B. Wane s’interroge d’emblée, sur la crise urbaine et l’urbanisation forcée qui « met au défi les valeurs traditionnelles » et il affirme qu’ en « assimilant la ville au progrès…, le planificateur l’a empoisonnée et a déstabilisé l’environnement dans lequel elle est censée évoluer ». T. Koïta aborde les délicates relations entre le pouvoir central et les pouvoirs locaux qui n’ont pas les moyens de gérer leur espace correctement et dans cette situation, « la décentralisation tend à renforcer cette crise et à exacerber les conflits entre les acteurs urbains ». L’histoire de la formation des tissus urbains de Nouakchott est exposée par A. M. Frérot et S.A.O. Mahboubi qui se demandent si cette « croissance (est) imprévue ou voulue ».

2L’interrogation sur le territoire et la territorialité débouche sur l’analyse de l’environnement dans lequel vivent les hommes et ce, d’autant plus que la ville apparaît comme le ciment pour ces ‘ fragments’ de société qui tentent de construire le territoire politique et aller dans le sens de développement. P. Bonté pose la redoutable question de l’identité nationale à travers « la multiplication des élections locales qui a sans nul doute contribué à resserrer les alliances -et conflits- au niveau local et régional ». Dans le même ordre d’idée, M Villasante-de Beauvais analyse l’exemple de Kiffa, troisième ville de Mauritanie, pour décortiquer le jeu des alliances tribales lors des élections de 1986 et 1994. En définitive, au moins deux questions qui débordent du seul cadre mauritanien, sont posées : comment gérer un espace urbain où la diversité des hommes due à leur appartenance ethnique apparaît comme un formidable enjeu et, comment assurer leur intégration dans la ville et la société ?

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Abed Bendjelid, « Fascicule de recherche, n° 33, 1998, Urbama, université de Tours.
Espaces et sociétés en Mauritanie (Coordinateur : A.M. Frérot)
 », Insaniyat / إنسانيات, 13 | 2001, 223.

Référence électronique

Abed Bendjelid, « Fascicule de recherche, n° 33, 1998, Urbama, université de Tours.
Espaces et sociétés en Mauritanie (Coordinateur : A.M. Frérot)
 », Insaniyat / إنسانيات [En ligne], 13 | 2001, mis en ligne le 28 février 2013, consulté le 26 juillet 2017. URL : http://insaniyat.revues.org/11281

Haut de page

Droits d’auteur

© CRASC

Haut de page