Navigation – Plan du site
Comptes rendus

L’organisation urbaine des Bassins intérieurs oranais. Formation et fonctionnement d’un réseau urbain dans un pays à économie planifiée (Algérie)

Abed Bendjelid
p. 155
Référence(s) :

L’organisation urbaine des Bassins intérieurs oranais. Formation et fonctionnement d’un réseau urbain dans un pays à économie planifiée (Algérie).
BENDJELID, Abed : Thèse de doctorat d’Etat, géographie, 416 p., 61 fig., 65 tab., bibliographie (164 réf) Université de Paris I, 1990.

Texte intégral

1L’approche tentée dans cette recherche étudie la formation et le fonctionnement d’un réseau urbain d’importance sous-régionale, formé de 18 moyennes et petites villes d’Oranie, dans cette organisation spatiale, les permanences économiques, sociales et culturelles jouent encore un rôle indiscutable dans le difficile remodelage du territoire. Révélant les principales caractéristiques de la structuration actuelle du réseau urbain des Bassins intérieurs oranais, la première partie esquisse une hiérarchie urbaine fondée sur les niveaux d’équipement. Dans une longue seconde partie, l’auteur tente de déterminer les influences des formations sociales antérieures sur l’organisation urbaine actuelle ; en effet, à la mise en place d’un semis urbain précolonial différencié selon les bassins de Maghnia-Tlemcen, de Sidi-Bel-Abbès et de Mascara, a succédé une solide trame villageoise coloniale que l’Etat algérien tente de réutiliser en fonction de sa vision planifiée et de ses besoins ; c’est ainsi qu’il a graduellement multiplié des villes-relais qui ont été mises au service de sa stratégie de développement. La dernière partie est consacrée, d’une part à l’approche des stratégies territoriales élaborées par les différents acteurs de la vie économique et sociale, même si la part réservée aux intervenants économiques privés méritait un plus ample développement et, d’autre part à une dynamique modulée des différents espaces composant les Bassins intérieurs oranais, espace intermédiaire entre l’Oranie littorale et le monde steppique et saharien. Les analyses relatives à la prise de la décision, les rôles de la centralisation et des collectivités locales dans le développement, les degrés de la dynamique spatiale dans les Bassins... éclairent certes, les tentatives volontaristes menées par les institutions étatiques en vue de remodeler les territoires locaux, mais elles restent insuffisantes pour expliquer le fonctionnement actuel de l’espace sous-régional et régional en raison de permanences sociétales vivifiées et de l’émergence d’acteurs économiques qui ont toujours eu une autre pratique de l’espace régional. C’est dire là, toute l’importance accordée à l’espace, de plus en plus perçu comme un bien stratégique, et qui est devenu de ce fait, l’enjeu du conflit actuel qui tourne autour de la problématique de la destructuration-restructuration de l’espace régional en Algérie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Abed Bendjelid, « L’organisation urbaine des Bassins intérieurs oranais. Formation et fonctionnement d’un réseau urbain dans un pays à économie planifiée (Algérie) », Insaniyat / إنسانيات, 4 | 1998, 155.

Référence électronique

Abed Bendjelid, « L’organisation urbaine des Bassins intérieurs oranais. Formation et fonctionnement d’un réseau urbain dans un pays à économie planifiée (Algérie) », Insaniyat / إنسانيات [En ligne], 4 | 1998, mis en ligne le 31 mai 2013, consulté le 25 juin 2017. URL : http://insaniyat.revues.org/11735

Haut de page

Droits d’auteur

© CRASC

Haut de page