Navigation – Plan du site
Informlations et activités scientifiques

CODESRIA, 9ème Assemblée Générale, Dakar, 14-18 décembre 1998

Hassan Remaoun
p. 199-200

Texte intégral

1Le Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA) une O.N.G dont le siège est à Dakar « est né de la volonté des intellectuels africains de construire leur propre interprétation de l’histoire de leurs sociétés, de leur présent et de leur devenir dans le monde ». Il a pour but « de faciliter la recherche, de promouvoir l’édition et de favoriser l’échange scientifique entre les intellectuels africains. Il pallie ainsi la fragmentation de la recherche en créant des réseaux de recherche qui dépassent les frontières linguistiques et régionales ». Ses GMT (Groupes multinationaux de travail) se sont retrouvés autour de thématiques telles : Agriculture et ajustement structurel, successions légales et transitions politiques en Afrique, African Househods and Prospects for Agricultural Revival in Africa, Organisations paysannes en Afrique, Mouvements ouvriers et processus décisionnels en Afrique, Ethnicité et processus démocratique en Afrique. Les objectifs prioritaires de recherche pour la période 1999-2002, au nombre de six porteront sur : Les trajectoires de l’Etat en Afrique, Economies réelles et post-ajustement en Afrique, Situations post­coloniales et cultures contemporaines, Etudes de genre, Géopolitique et relations internationales, et enfin Epistémologies.

2Le Codesria a édité des livres dont deux sur l’Algérie (le premier coordonné par Ali El Kenz, et le second, à paraître coordonné par Abdelkader Djeflat), des documents de travail et monographies, ainsi que les périodiques suivants : Afrique et Développement, Bulletin du Codesria, Africa Zamani qui intéresse les historiens, la Revue africaine de sociologie, et la Revue africaine des relations internationales. Le Codesria est par ailleurs organisateur ou co-organisateur de colloque, tel celui tenu en Novembre 1996 autour du thème « Sida et sciences sociales en Afrique »

3Ces indications sont extraites du rapport de M. Achille Mbembe, secrétaire exécutif, à la 9ème assemblée générale (XXVIII et 182 pages, et des documents annexes). Cette 9ème assemblée générale à laquelle ont été invités près de 280 chercheurs venus de la plupart des pays du continent (avec des observateurs issus du reste du monde), a eu à traiter à travers une série de panels, ateliers et tables rondes du thème « Globalisation et sciences sociales en Afrique ». Les 10 membres du Comité exécutif et 5 suppléants ont été élus ou réélus et représenteront les 5 régions suivantes : Nord de l’Afrique, Afrique occidentale, Afrique orientale, Afrique centrale et enfin Afrique australe.

4La région Nord de l’Afrique (Maghreb-Egypte) est représentée par Abdelghani Bouhani (Maroc) et Abdeljelil Bedoui (Tunisie), la suppléance revenant à Tayeb Chentouf (Algérie). Ont été par ailleurs portés à la présidence et à la vice-présidence du Comité exécutif Mamood Mamdani (Ouganda) et Sam Moyo (Zimbabwe) qui succèdent respectivement à Akilagla Sawyer (Nigeria) et à Lisette Eleomo Ntonga (Cameroun).

5Nous signalerons enfin que la 8ème assemblée générale du Codesria (26 juin, 1er Juillet 1995) avait eu à traiter de la thématique « Crise, conflit et mutations en Afrique. Réponses et perspectives ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hassan Remaoun, « CODESRIA, 9ème Assemblée Générale, Dakar, 14-18 décembre 1998 », Insaniyat / إنسانيات, 6 | 1998, 199-200.

Référence électronique

Hassan Remaoun, « CODESRIA, 9ème Assemblée Générale, Dakar, 14-18 décembre 1998 », Insaniyat / إنسانيات [En ligne], 6 | 1998, mis en ligne le 31 mai 2013, consulté le 23 août 2017. URL : http://insaniyat.revues.org/12119

Haut de page

Auteur

Hassan Remaoun

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CRASC

Haut de page