Navigation – Plan du site
Revue des revues

REVUES UNIVERSITAIRES ALGERIENNES

Fouad Soufi
p. 131-132

Texte intégral

Annales de l’Unité de Recherche Afrique-Monde Arabe, vol. Il, année 1998 Université Mentouri, Constantine.

1Parmi les articles réunis dans ce nouveau numéro des Annales de l’URAMA, signalons : Zahia Moussa : « les finances locales : une tentative d’approche », Kamel Filali : « Chaires arabes et études orientales en Algérie â l’époque coloniale ».

Cirta, n08, mai 1998
Revue historique, sociologique et philosophique. Institut des sciences sociales, Université Mentouri Constantine.

2Ibn Tofayl, Ibn Azraq al Andalussi, Ibn Rochd, Ibn Qonfud, le soufisme, Ibn Khaldun constituent les différents thèmes de ce numéro.

Idara, vol. 8, n08, 1998
Revue de l’Ecole Nationale d’Administration

3La revue de l’Ecole Nationale d’Administration nous revient avec sept articles. Chacun de ces travaux aborde un point de l’actualité juridique, politique et économique du pays : responsabilité des hôpitaux (N.Younsi Haddad), Commission internationale d’enquête (A. Mebroukine), ajustement structurel (M. Boukella), tribunaux des conflits (R. Khelloufi), agrément des partis politiques (I. Boukraa) et gestions des entreprises industrielles (A. Maachou et B. Dahmani). L’article d’Aboya Endong Manasse sur l’Etat camerounais et la question anglophone est un excellent exemple de la nécessaire et importante ouverture sur les problèmes que connaissent les Etats de notre continent.

4Les cinq comptes rendus sont, en fait, autant d’études sur des questions précises : fonction publique, environnement, planification urbaine, crimes de guerres et Islam face aux médias.

Recherches, n05, 1998. Revue scientifique destinée à la publication des travaux partiels des groupes de recherche au niveau de l’Université d’Alger

5Comme l’indique son sous-titre, une quinzaine de travaux universitaires dans différe,ntes disciplines (archéologie, numismatique, littérature, éducation, droit, etc.) sont ainsi rassemblées.

Revue Sciences Humaines, n010, décembre 1998,
Université Mentouri, Constantine

623 articles (17 en arabe, 4 en français et 2 en anglais) sont réunis dans ce numéro. La diversité des thèmes abordés marque la richesse des recherches en sciences humaines en cours à l’Université Mentouri de Constantine. Des travaux en sciences de l’éducation, philosophie, histoire, préhistoire, démographie, économie, linguistique, anthropologie sont ainsi assemblés, et le lecteur peut trouver son compte même si l’absence de lien entre les articles se fait sentir. La poésie zianide, Bergson, les inscriptions libyco-puniques, l’échec scolaire, l’attitude des étudiants jordaniens et la situation de l’eau en Jordanie, la santé, les téléconférences et les querelles tribales sont quelques uns des titres des articles.

Rhummel, n07, janvier 1999
Revue des sciences de la Terre et de l’Aménagement, Publication de l’Institut des Sciences de la Terre, Université Mentouri, Constantine, Algérie

7Ce numéro est largement dominé par des articles de géographie physique (terme un peu court derrière lequel je mélange pêle-mêle géomorphologie, sismologie, hydrogéologie etc.). Notre collègue Ammara Bekkouche poursuit ses recherches sur la problématique des espaces verts en milieu urbain. Abdelatif Kabouche montre les incidences de l’industrialisation à Mita. L’article de Brahim Atoui : « Toponymie et découpage administratif en Algérie » est intéressant par le nombre de voies qu’il ouvre à la réflexion. Il est vrai que la complexité du sujet exige des développements plus importants que ne pouvaient le permettre les limites de la revue. C’est ainsi que la question du découpage a pris le pas sur celle des toponymes. La lecture normative des textes de lois et des décrets a fait oublier la complexité du processus qui a conduit à instaurer, conserver ou modifier un toponyme. La francisation (i.e. donner un nom français) des noms des villes et des villages n’a jamais été totale, pas plus que ne l’est l’arabisation. Seuls les villages de colonisation ont reçu des noms français et les villages socialistes, plus tard, ont reçu des noms arabes. Il me paraît, par contre, et contrairement à ce que j’ai pu comprendre de la position de l’auteur, que la permanence, dans l’organisation administrative du pays avant 1830 et après, c’est la division en trois bandes perpendiculaires à la mer. C’est du moins ce qui ressort de l’histoire du pays.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Fouad Soufi, « REVUES UNIVERSITAIRES ALGERIENNES », Insaniyat / إنسانيات, 7 | 1999, 131-132.

Référence électronique

Fouad Soufi, « REVUES UNIVERSITAIRES ALGERIENNES », Insaniyat / إنسانيات [En ligne], 7 | 1999, mis en ligne le 31 mai 2013, consulté le 24 octobre 2017. URL : http://insaniyat.revues.org/12256

Haut de page

Auteur

Fouad Soufi

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CRASC

Haut de page