Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Cette livraison d’Insaniyat regroupe un certain nombre de contributions proposées par des chercheurs venus de différentes disciplines de sciences sociales et humaines, mais dont l’intérêt est centré à des niveaux divers sur l’étude du passé algérien, et maghrébin au sens large et dans une certaine mesure de son usage au présent, c’est-à-dire d’enjeux de mémoire.

2C’est pour cela que nous avons cru pouvoir marquer cette proximité problématique en donnant pour intitulé thématique à ce numéro double de notre revue Regards sur le passé et enjeux de la mémoire, aujourd’hui.

  • 1 Cf. à ce propos Liauzu, Claude et Manceron, Gilles (dir.), La colonisation, la loi et l’histoire, P (...)

3La mémoire historiographique est en effet plus que jamais d’actualité, relancée aujourd’hui par les débats engendrés un peu partout, par la Loi française de Février 2005 qui stipulait que les enseignants étaient tenus d’enseigner la colonisation y compris dans « ses aspects positifs ». La vive contestation menée en France même1 ainsi que dans les anciennes colonies, a eu pour résultat l’amendement du texte de loi, par lequel le politique s’érigeait en directeur de conscience de l’historien.

  • 2 Sur le modèle du manuel de classe de Terminale franco-allemand, disponible depuis 2006.
  • 3 Cf. l’appel du Codesria (Dakar), pour une conférence portant sur le thème : Relire l’histoire et l’ (...)

4Des historiens et autres spécialistes de sciences sociales et humaines se sont manifestés depuis lors à travers la tenue ou la programmation de nombreux colloques et rencontres. Des propositions sont mieux formulées, pour l’élaboration de manuels d’histoire franco-algériens2 ou maghrébin, tandis qu’un programme « SOS, histoire africaine » est en voie d’être élaboré par des universitaires africains3.

  • 4 La publication des actes de ce symposium (édité par le CRASC) est programmée pour la fin de l’année (...)

5Bien du chemin reste cependant à parcourir pour réaliser de pareils objectifs et les chercheurs et pédagogues notamment tout en étant conscients de ne pas être les seuls concernés, devront continuer à réfléchir à leur faisabilité et surtout à poursuivre un travail de recherche et de clarification qui au rythme des générations qui se succèdent, est mû par des interrogations et problématiques, constamment enrichies et renouvelées. Un état des lieux est toujours utile de ce point de vue surtout dans des domaines où les travaux et les connaissances ne cessent de s’accumuler et trois des contributions constitutives de cette livraison ont vocation d’y contribuer de façon aussi modeste soit-elle. C’est ainsi que Mustapha Haddab et Nouria Benghabrit-Remaoun qui assurent la direction de l’ouvrage reprenant les actes du symposium organisé en septembre 2004 par le CRASC sur l’état des savoirs en sciences sociales et humaines (de 1954 à 2004 en Algérie)4, nous présentent une synthèse des travaux qui regroupent une cinquantaine de textes élaborés à cette occasion. Hassan Remaoun, traitera pour sa part de l’enseignement de l’histoire en Algérie en abordant la Guerre de libération nationale (1954-1962) à travers les changements intervenus entre les contenus des anciens et des tous nouveaux manuels officiels (publiés entre 2003 et 2007). Gilbert Meynier, enfin, abordera l’historiographie de la colonisation et de la Guerre de libération, et les rapports entretenus entre les historiens et la mémoire, en s’appuyant sur l’éclairage que pourrait amener dans ce domaine une lecture des œuvres de Maurice Halbwacks et Sigmund Freud.

6Des regards sur le passé sont par ailleurs proposés dans cette partie thématique à partir d’approches de type historiographique, d’anthropologie historique et politique, ethnographique ou littéraire. C’est ainsi que pour ce qui relève de la période coloniale, James McDougall, revient sur la mosquée et le cimetière comme espaces du sacré et pouvoir symbolique à Constantine en 1936. La contribution de Slimane Rafik Nebia porte sur les voyageurs et officiers allemands qui au XIXe siècle s’intéressaient à l’Algérie comme champ d’observation et d’initiation aux méthodes coloniales, tandis que Mourad Moulai Hadj nous fait visiter la région des Traras, à travers la lecture de monographies faites dans l’Ouest algérien, par des administrateurs coloniaux.

7Nous remonterons ensuite plus loin dans le temps jusqu’aux périodes ottomane et médiévale en Algérie et au Maghreb. Avec Ahmed Abi- Ayad d’abord qui nous plongera dans le contexte du siège de Mers-el- Kebir de 1563, à travers une analyse spatio-temporelle de El Gallardo espagnol de Miguel de Cervantes. Avec pour finir, Yazid Ben Hounet qui revient sur ibn Khaldun, et les rapports tribus/pouvoirs au Maghreb du XIVe au XIXe siècle.

8Nous vous présenterons aussi dans ce numéro double d’Insaniyat des positions de recherche telles celles de Mohand Akli Hadibi (à propos de Bejaia et sa région), de Jean-Pierre Peyroulou (à propos du 8 Mai 1945 à Guelma) et de Marie Chominot sur les usages de la photographie durant la Guerre de libération en Algérie, qui constituent autant de contributions à la problématique traitée, et de El Hadi Bououchma qui porte sur la Wăda de Sidi Yahia chez Ouled Nhar.

9Des contributions en Varia apporteront enfin des éclairages complémentaires et ce sera le cas pour les articles de Zohra Bouziane-Bensafir qui traitera de la tentative de résurgence de la viticulture dans la région de Aïn Témouchent ; pour Zouheir Benjannet qui s’intéressera à la gouvernance en Tunisie à l’heure de l’Etat-nation et pour Kamel Kateb qui s’interroge à propos de « la fenêtre démographique » des pays du Maghreb. Cette livraison comprendra bien entendu outre les rubriques habituelles portant sur des comptes rendus de lectures d’ouvrages et de revues, des informations scientifiques, un index des articles publiés par Insaniyat en 2007.

Haut de page

Notes

1 Cf. à ce propos Liauzu, Claude et Manceron, Gilles (dir.), La colonisation, la loi et l’histoire, Paris, Ed. Syllepse, 2006.
Se référer aussi aux textes et informations publiés sur le site http://www.ldh-toulon.net/spip.php/

2 Sur le modèle du manuel de classe de Terminale franco-allemand, disponible depuis 2006.

3 Cf. l’appel du Codesria (Dakar), pour une conférence portant sur le thème : Relire l’histoire et l’historiographie de la domination et de la résistance en Afrique, sur le site : http://www.codesria.sn/

4 La publication des actes de ce symposium (édité par le CRASC) est programmée pour la fin de l’année 2008, et auront pour intitulé : Algérie 50 ans après. Etat des savoirs en sciences sociales et humaines (1954-2004).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hassan Remaoun, « Présentation  », Insaniyat / إنسانيات, 39-40 | 2008, 7-9.

Référence électronique

Hassan Remaoun, « Présentation  », Insaniyat / إنسانيات [En ligne], 39-40 | 2008, mis en ligne le 30 juin 2012, consulté le 23 septembre 2017. URL : http://insaniyat.revues.org/1844

Haut de page

Auteur

Hassan Remaoun

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CRASC

Haut de page