Navigation – Plan du site
Positions de recherche

Aménager la ville imaginée : politiques et stratégies urbaines à Jérusalem

Irène Salenson
p. 67-68

Notes de la rédaction

Thèse de Doctorat en Géographie sous la direction de P. Merlin, soutenue le 13 décembre 2007 à Paris. Université de Paris I, Laboratoire LADYSS (UMR 7533).

Texte intégral

1Les Israéliens et les Palestiniens désignent Jérusalem comme leur capitale nationale. Mais, en 1967, l’État d’Israël a annexé Jérusalem-Est ; puis, en 1993, les accords d’Oslo ont exclu Jérusalem du champ de compétence de l’Autorité palestinienne en l’attente des négociations finales. Le domaine de l’aménagement relève donc exclusivement du ressort des autorités israéliennes. Depuis 1967, les politiques urbaines israéliennes traitent les quartiers israéliens et palestiniens de façon inégale, ce qui semble refléter un dessein politique. Cependant, les habitants palestiniens de Jérusalem-Est ont adopté des pratiques parallèles de construction individuelle ou collective, parfois avec l’aide d’organisations non gouvernementales. Le développement de l’espace urbain ne procède donc pas uniquement de l’action des pouvoirs publics. Par ailleurs, les projets urbains ne sont pas tous commandés par la compétition entre les deux peuples pour la souveraineté territoriale à Jérusalem, ils sont le fruit d’autres motifs et d’autres influences ou, plus souvent, ils cumulent ces deux séries causes.

2La thèse tente d’évaluer l’impact du conflit sur les choix d’aménagement et son articulation avec des enjeux locaux et globaux. Elle observe l’évolution des politiques urbaines au XXe siècle, puis elle expose les stratégies urbaines israéliennes et palestiniennes au début du XXIe siècle, en étudiant l’influence des questions internes à chaque société, notamment la coloration ultra-orthodoxe de la municipalité israélienne depuis 2003 et la place de Jérusalem dans les projets nationaux palestiniens depuis la création de l’Autorité palestinienne en 1994.

3Enfin, elle analyse les différents modes de dialogue, d’affrontement et parfois de distanciation qui se situent à l’interface entre les politiques et stratégies urbaines israéliennes et palestiniennes à Jérusalem.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Irène Salenson, « Aménager la ville imaginée : politiques et stratégies urbaines à Jérusalem », Insaniyat / إنسانيات, 46 | 2009, 67-68.

Référence électronique

Irène Salenson, « Aménager la ville imaginée : politiques et stratégies urbaines à Jérusalem », Insaniyat / إنسانيات [En ligne], 46 | 2009, mis en ligne le 11 avril 2012, consulté le 23 mars 2017. URL : http://insaniyat.revues.org/361

Haut de page

Droits d’auteur

© CRASC

Haut de page