Navigation – Plan du site
Revue des revues

Urbanisme, Petits riens urbains, n° 370, janvier-février 2010

Ammara Bekkouche
p. 81

Texte intégral

1Ce dossier, avec à l’appui l’humour de R. Devos, concerne les usages ordinaires urbains. Il rassemble différents travaux autour de petits riens qui renvoient à des attitudes, des rituels dans les lieux publics et les entre-deux extérieurs/intérieurs. Il engage les réflexions de philosophes, ethnologues et autres anthropologues européens de l’urbain pour revenir sur des apriorismes dont il faut réviser les formes impliquant des postures qui n’ont rien d’anodin et qui interpellent les urbanistes. Observer (Ola Söderström), Regarder (Michèle Jolé), Marcher (Yves Winkin), Téléphoner (Chris Younès), Uriner (Julien Damon), Siester (Thierry Paquot ), Cuisiner (Pascale Legué), Se garer (Dominique Lefrançois), Pique-niquer (Emmanuelle Lallement), Squatter (Julien Glaser), Entrer/Sortir (Nadja Monnet), Bonjour /Bonsoir (Martine Bergues), autant de petits riens qui suscitent l’intérêt de l’anthropologie urbaine en tant que discipline qui recentre ses questionnements et perfectionne ses méthodes. Qu’elles soient quotidiennes ou occasionnelles, individuelles ou collectives, intimes ou ostensibles, obligatoire ou optionnelle, nécessaires ou facultatives, ces pratiques et les processus comportementaux qu’elles génèrent, ne sont pas programmables aux sens normatif et chiffrable du terme. Au-delà de la considération de leur immatérialité, c’est leur caractère inattendu et incertain qui nous rappelle sans cesse les impacts de leur imprévisibilité dans l’espace et dans le temps. Parmi ceux-ci, imaginé selon la structure linguistique de la maîtrise d’œuvre ou d’ouvrage, un nouveau métier, celui de la maîtrise d’usage, est annoncé.

2Qu’est ce que l’anthropologie urbaine ? [et] Comment devient-on anthropoloque? Sont les questions, entre autres, que pose Thierry Paquot à son invité Michel Agier autour des filières anglaise et française dans la lignée de Claude Lévy Strauss et l’héritage de Durkheim suivi de Balandier. De plus en plus nombreux en fait, sont ceux qui ont contribué par leurs travaux, à contextualiser et à multiplier les comparaisons de manière à structurer la théorie de cette branche où l’engagement personnel semble être, dans bien des cas, une attitude difficile à dissocier de la neutralité scientifique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ammara Bekkouche, « Urbanisme, Petits riens urbains, n° 370, janvier-février 2010 », Insaniyat / إنسانيات, 50 | 2010, 81.

Référence électronique

Ammara Bekkouche, « Urbanisme, Petits riens urbains, n° 370, janvier-février 2010 », Insaniyat / إنسانيات [En ligne], 50 | 2010, mis en ligne le 16 janvier 2013, consulté le 27 mars 2017. URL : http://insaniyat.revues.org/5182

Haut de page

Droits d’auteur

© CRASC

Haut de page