Navigation – Plan du site
Comptes Rendus

Mémoires
Sonia Dendane : La résorption de l’habitat précaire à Oran. De l’approche locale à l’implication internationale dans le projet de développement

Abed Bendjelid
p. 301-302
Référence(s) :

Sonia Dendane : La résorption de l’habitat précaire à Oran.De l’approche locale à l’implication internationaledans le projet de développement.Rapport de stage, DESS « Aménagement local et dynamique territoriale dans les pays en développement » 63 pages, 11 cartes.Institut d’étude du développement économique et social,Université Paris-I, 2002.

Texte intégral

1Ce rapport diplômant à caractère professionnel a le double mérite de traiter, localement, d’un sujet neuf en cours de concrétisation sur le terrain et d’apporter un éclairage documenté et clair sur un des mécanismes de la régulation urbaine au sein d’une métropole du tiers-monde. Cette recherche allie la connaissance théorique et un travail de terrain exemplaire au sein d’une agglomération périurbaine en expansion rapide, celle d’Aïn-el-Beida, située dans la commune d’Es-Sénia.

2S. Dendane aborde le sujet en présentant l’habitat et la crise sociale en Algérie et tente de comprendre la crise de l’habitat et cela, même si, parfois, quelques clichés légèrement accolés aux villes des pays du tiers-monde, comme par exemple la notion de ségrégation socio-spatiale dans l’agglomération oranaise, viennent perturber le cheminement des idées. L’utilisation de différents travaux universitaires et de ceux élaborés par les bureaux d’études donne un caractère pédagogiquement accompli au texte, notamment dans sa première partie.

3La deuxième partie intitulée « La résorption de l’habitat précaire, un programme pilote international » relate les conditions d’intervention de la Banque mondiale, en partenariat avec le gouvernement algérien, en vue de mettre sa grande expérience internationale au profit de l’amélioration de l’habitat précaire en Algérie. Les neuf acteurs, avec leurs missions et/ou leurs stratégies, sont présentés simplement ; les quelques chapitres concernant l’organisation et le financement des différentes phases d’un projet de résorption de l’habitat précaire (RHP), les conditions de l’éligibilité d’un site, les procédures…, apportent une série d’informations utiles.

4Enfin, la troisième partie de cette recherche est consacrée au cas de la RHP d’Aïn-el-Beida ; sont passés en revue la fragmentation spatiale de la métropole oranaise, l’extension de la localité concernée, le montage financier et la mise en œuvre difficile certes, mais évaluée sur le terrain en 2002 par l’auteur, avant la clôture du projet. L’intérêt porté aux intervenants (Agence foncière locale, associations de résidents, services techniques, commune…) et à la collecte d’informations (montage financier, types d’utilisation des sols, dépenses par chapitre, accompagnement des habitants dans leurs démarches administratives, échéancier de réalisation, contraintes rencontrées…) donnent la mesure de la qualité d’une recherche alliant connaissance, théorie et travail de terrain régulier et diversifié, doublée d’une dose critique insolite.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Abed Bendjelid, « Mémoires
Sonia Dendane : La résorption de l’habitat précaire à Oran. De l’approche locale à l’implication internationale dans le projet de développement
 », Insaniyat / إنسانيات, 23-24 | 2004, 301-302.

Référence électronique

Abed Bendjelid, « Mémoires
Sonia Dendane : La résorption de l’habitat précaire à Oran. De l’approche locale à l’implication internationale dans le projet de développement
 », Insaniyat / إنسانيات [En ligne], 23-24 | 2004, mis en ligne le 27 août 2012, consulté le 29 mai 2017. URL : http://insaniyat.revues.org/5718

Haut de page

Droits d’auteur

© CRASC

Haut de page