Navigation – Plan du site
Comptes rendus de travaux universitaires

Fatiha BERRAHI : Contraintes à l’intensification d’un périmètre irrigué algérien : le cas de Sig (wilaya de Mascara)

Abed Bendjelid
p. 240
Référence(s) :

Fatiha BERRAHI : Contraintes à l’intensification d’un périmètre irrigué algérien : le cas de Sig (wilaya de Mascara).
Magister, géographie, option « aménagement de l’espace ». (Directrice de thèse : Khédidja REMAOUN). 148 p., 19 fig., université d’Es-Sénia, Oran, 05. 12. 2001.

Texte intégral

1A travers ce sujet portant sur le périmètre irrigué du Sig, périmètre moderne au passé prestigieux, Fatiha Berrahi donne au lecteur une série foisonnante d’informations qu’il faut décoder et organiser. A l’intérieur de cet espace irrigué qui connaît de grandes contraintes de fonctionnement, les plus importantes apparaissent dues aux facteurs humains. En effet, politiques institutionnelles et stratégies privées semblent diverger et, l’enjeu qu’est l’appropriation foncière du sol y tient un rôle essentiel car, en définitive, les contraintes naturelles apparaissent secondaires face aux arbitrages du Centre et aux logiques sectorielles étatiques et privées qui pénalisent encore l’agriculture irriguée.

2Les impacts des réformes foncières successives, menées depuis 1962 au sein des exploitations agricoles, la répartition de l’eau, le travail agricole et le système de culture peuvent être décelés et lus à travers le texte rédigé. Beaucoup d’idées exposées sont passablement commentées dans un texte alourdi par quelques digressions. Néanmoins, l’auteur relève une reprise agricole qui semble se dessiner localement depuis la récupération par leur propriétaire de terres nationalisées lors de la réforme agraire de 1971.

3Dans un périmètre irrigué où l’extensification est largement pratiquée dans quelques secteurs géographiques, il apparaît que la construction d’agglomérations villageoises au sein du périmètre perturbe une agriculture déjà touchée à la fois par une sécheresse décennale, une longue absence de l’entretien des drains et la mobilité professionnelle des actifs employés dans le secteur.

4La question foncière reste posée tout comme le nécessaire arbitrage se rapportant à la distribution de l’eau entre la consommation urbaine, l’industrie et l’agriculture. Relevons toutefois, le gros effort fait par l’auteur en matière de collecte statistique et de cartographie automatique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Abed Bendjelid, « Fatiha BERRAHI : Contraintes à l’intensification d’un périmètre irrigué algérien : le cas de Sig (wilaya de Mascara) », Insaniyat / إنسانيات, 19-20 | 2003, 240.

Référence électronique

Abed Bendjelid, « Fatiha BERRAHI : Contraintes à l’intensification d’un périmètre irrigué algérien : le cas de Sig (wilaya de Mascara) », Insaniyat / إنسانيات [En ligne], 19-20 | 2003, mis en ligne le 30 août 2012, consulté le 24 octobre 2017. URL : http://insaniyat.revues.org/6129

Haut de page

Droits d’auteur

© CRASC

Haut de page