Navigation – Plan du site
Comptes rendus de travaux universitaires

Mohamed HICHEM EL FEKAIR, Espace vert et enfance. Cas des écoles primaires de Sidi Bel Abbes

Ammara Bekkouche
p. 103-104
Référence(s) :

Mohamed Hichem El Fekair : Espace vert et enfance. Cas des écoles primaires de Sidi Bel Abbes. (Directrice de recherche : Ammara Bekkouche). Magister en architecture. Université des sciences et de la technologie d’Oran – Mohamed Boudiaf, 2007.

Texte intégral

1La problématique de cette étude universitaire, part du constat de la dégradation quasi généralisée de l’environnement dont un des signes manifeste se reflète dans l’état des espaces verts lato sensu. Parmi les conséquences de cette dégradation, sont relatées les questions de la santé et du cadre de vie en relation avec celles de l’équilibre écologique en milieu urbain et du développement durable.

2S’interrogeant sur une supposée politique d’éducation environnementale en Algérie, l’étude s’inscrit dans l’option du magister ouvert aux architectes, intitulé : Ecologie urbaine, Architecture et Environnement des villes méditerranéennes algériennes. Elle focalise l’observation au monde de l’enfance selon le corps d’hypothèses que d’une part, l’école, lieu d’application de la politique environnementale, n’offre pas à l’enfant l’environnement propice à sa sensibilisation aux espaces verts ; bien que d’autre part, les espaces verts qui existent au sein de l’école, soient dus à un effort de création et de préservation par le personnel de l’établissement scolaire. L’école est ainsi mise au centre des questionnements sur les programmes de formation, d’éducation et de sensibilisation de l’enfant face à son environnement d’une façon générale, et aux espaces verts en particulier.

3Pour traiter ces questions et répondre à l’objectif de comprendre les processus et modalités engagés par les différentes institutions pour l’éducation des écoliers à l’espace vert en Algérie, la démarche adoptée a consisté à prospecter certains domaines théoriques ayant pour cible l’enfant :

  • l’architecture et l’aménagement de l’espace,

  • l’éducation dont les méthodes en évolution ont mis en pratique le concept de « ferme pédagogique » et autres programmes de la connaissance des parcs et jardins urbains,

  • la psychologie qui étudie le monde des scouts, par exemple.

4L’exploration bibliographique relative aux différentes notions théoriques abordées, a associé l’enquête de terrain qui a concerné onze écoles à Sidi-Bel-Abbes. Choisies de façon aléatoire, elles constituent un cadre d’analyse qui privilégie l’aménagement des établissements et la place accordée aux espaces verts, tant dans la pédagogie que dans la conception architecturale. A ce titre, l’étude a concerné les aspects morphologiques d’organisation du milieu scolaire et de ses pratiques liées à une pédagogie des espaces verts. D’après cette approche, l’élaboration d’une grille d’analyse a intégré le type de végétation (arbre, arbrisseau, haie, massif, fleur, parterre, grimpante, pot…), la localisation dans l’école, l’importance et l’état de l’entretien. Du point de vue pédagogique, l’enquête a consisté à observer comment sont appliquées les directives ministérielles en matière de sensibilisation à l’environnement (Club vert, association…).

5En conclusion, cette étude qui s’est limitée à l’analyse des aspects morphologiques touchant la relation espace vert et enfance, initie une réflexion qui invite plusieurs disciplines à se pencher de façon coordonnée sur ce potentiel de la construction de l’avenir. Elle a montré, en outre, que la toute nouvelle campagne d’éducation en environnement a le mérite d’exister, d’autant que le directeur de l’établissement contribue personnellement à l’effort de sensibilisation de l’enfant à l’amélioration de son cadre de vie. Impliquant les ministères de l’éducation nationale et de l’environnement et de l’aménagement du territoire (Circulaire ministérielle du 2/4/2002, portant sur l’éducation à l’environnement en milieu scolaire), il reste à espérer que la mise en pratique des idées affirmées, soient réellement et efficacement appliquées.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ammara Bekkouche, « Mohamed HICHEM EL FEKAIR, Espace vert et enfance. Cas des écoles primaires de Sidi Bel Abbes », Insaniyat / إنسانيات, 42 | 2008, 103-104.

Référence électronique

Ammara Bekkouche, « Mohamed HICHEM EL FEKAIR, Espace vert et enfance. Cas des écoles primaires de Sidi Bel Abbes », Insaniyat / إنسانيات [En ligne], 42 | 2008, mis en ligne le 30 septembre 2012, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://insaniyat.revues.org/6852

Haut de page

Droits d’auteur

© CRASC

Haut de page