Navigation – Plan du site
Informations scientifiques

XIIe Assemblée générale du CODESRIA

Hassan Remaoun
p. 111-112
Référence(s) :

XIIe Assemblée générale du CODESRIA, Cameroun, 7-11 décembre 2008.

Texte intégral

  • 1 Dont la Africa Review of Books/Revue africaine des livres (RAB/RAL) éditée par le Codesria en parte (...)

1Du 7 au 11 décembre 2008, s’est tenue à Yaoundé (au Cameroun), la douzième Assemblée générale du Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (Codesria), dont le siège est à Dakar (Sénégal). Le Codesria qui est à l’origine de l’organisation de nombreux colloques, séminaires, ateliers de formation et écoles doctorales tenus un peu partout en Afrique et qui contribue par l’édition d’une dizaine de revues scientifiques1, ainsi que d’un grand nombre d’ouvrages, à la circulation de l’information et des travaux en sciences sociales et humaine portant sur le continent, commémorait par la même occasion le 35ème anniversaire de sa fondation. La thématique scientifique retenue pour cette session avait pour intitulé « Administrer la sphère publique en Afrique ». Plus de 400 participants y ont eu à débattre dans le cadre de dizaines d’ateliers parallèles et de séances plénières, de questions à l’ordre du jour telles :

  • Sphère publique, gouvernance et démocratisation.

  • Théoriser la sphère publique africaine.

  • Les institutions de la sphère publique africaine.

  • Le genre dans la sphère publique africaine.

  • Religions et religiosité dans la sphère publique africaine.

  • Les langues et la linguistique dans la sphère publique.

  • Espaces, lieux et processus de la sphère publique africaine.

  • Les intellectuels et la sphère publique.

  • Les médias dans la sphère publique africaine.

  • L’émergence de publics virtuels dans le monde africain.

  • Administrer la sphère publique pour la construction de l’Etat et de la nation.

  • Expressions artistiques, oralité et culture dans la sphère publique.

  • Economie de la sphère publique africaine.

  • Discours identitaires et réactions xénophobes dans la sphère publique.

  • La sphère publique comme lieu de négociation de la citoyenneté.

  • Le sacré, le sacrilège et la sphère publique.

  • Démocratiser la sphère publique africaine.

  • Conflit et violence dans la sphère publique africaine.

  • 2 Pour plus d’informations concernant cette assemblée générale, ainsi que les différentes activités e (...)

2A l’issue de l’Assemblée générale et l’intervention d’adieu du secrétaire exécutif sortant Adebayo Olukoshi, son successeur Ebrima Sall fût présenté à l’Assemblée générale, qui procéda à l’élection des 10 membres nominés du nouveau comité exécutif et de leurs suppléants, représentant les cinq régions du continent : Afrique du Nord, Afrique occidentale, Afrique orientale, Afrique centrale et Afrique australe. Comme de tradition un président et un vice-président du Codesria furent désignés parmi ces derniers2.

3Une bonne nouvelle pour de nombreux chercheurs africains fut de même annoncée lors de la clôture de cette session. La traduction simultanée qui lors des travaux et rencontres du Codesria, se fait en langue anglaise, française et portugaise, se fera aussi à l’avenir en langue arabe.

Haut de page

Notes

1 Dont la Africa Review of Books/Revue africaine des livres (RAB/RAL) éditée par le Codesria en partenariat avec le Forum des sciences sociales (FSS d’Addis-Abéba) et le CRASC (Oran).

2 Pour plus d’informations concernant cette assemblée générale, ainsi que les différentes activités et publications du Codesria, consulter le site web : www.codesria.org.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hassan Remaoun, « XIIe Assemblée générale du CODESRIA », Insaniyat / إنسانيات, 42 | 2008, 111-112.

Référence électronique

Hassan Remaoun, « XIIe Assemblée générale du CODESRIA », Insaniyat / إنسانيات [En ligne], 42 | 2008, mis en ligne le 30 septembre 2012, consulté le 27 avril 2017. URL : http://insaniyat.revues.org/6858

Haut de page

Auteur

Hassan Remaoun

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CRASC

Haut de page