Navigation – Plan du site
Revue des revues

Evolution des agglomérations 1987-1998

Abed Bendjelid
p. 177-178
Référence(s) :

Evolution des agglomérations 1987-1998.

Collections statistiques, n° 104, 177 p., 48 cartes. Office national des statistiques, Alger, 2002.

Texte intégral

1Dans la foulée de la série des ‘‘Collections statistiques’’ (numéros 22, 38 et 97), cette publication est d’une importance capitale pour les chercheurs travaillant sur l’Algérie dans la mesure où elle nous donne, après les longues vérifications d’usage, à la fois l’évolution de l’ensemble des agglomérations des 48 wilayas du pays enregistrée lors des recensements de la population et de l’habitat de 1987 et 1998, et la présentation de tableaux récapitulatifs révisés portant sur des résultats obtenus à partir du traitement et de l’exploitation exhaustive des feuilles de ménage (effectués) au niveau des quatre régions couvertes par les antennes de l’Office national des statistiques localisées à Alger, Oran, Constantine et Ouargla.

2Par ailleurs, ce numéro publie des données complètes et utiles relatives à la progression de la population des ménages ordinaires et ce, pour chaque agglomération. Bien plus, ce document fournit au chercheur des informations précises donnant la distribution récente des agglomérations au sein de toutes les communes d’Algérie - au nombre de 1541- qui ont, localement, vu l’émergence de nouvelles agglomérations et/ou la fusion de plus petites localités proches au sein des agglomérations plus peuplées. Ceci donne une idée sur la poursuite de la tendance du regroupement démographique amorcé depuis quelques décennies. Selon ses rédacteurs, cette publication a pour but de maintenir le dialogue entre les cadres de l’Office national des statistiques et les spécialistes des autres disciplines (géographes, sociologues, urbanistes, planificateurs…) ; c’est dire là, l’espoir placé dans un retour d’écoute qui atténuerait les critiques acerbes actuelles destinées aux producteurs nationaux de l’information statistique. Cette ouverture –qui existait naguère, faut-il le souligner ?- est de bonne augure pour le bien commun ; l’essentiel vise la production d’une information fiable et sa restitution à la société.

3Après le rappel de quelques définitions, le document fait aussi le point sur l’organisation territoriale d’Alger et ce, consécutivement à la dissolution du Gouvernorat du Grand Alger, quelques années après sa création en 1999. En ce sens, la publication confirme que l’agglomération d’Alger se compose aujourd’hui de 28 arrondissements urbains et de 23 communes urbaines. En vue d’assurer la stabilité du découpage administratif, sont clairement répertoriés les échanges de communes opérées entre la wilaya d’Alger d’un côté et les wilayas voisines de Boumerdès (6 communes), de Blida (4 communes) et de Tipaza (14 communes) de l’autre.

4Pour l’ensemble du territoire national, l’évolution intercensitaire des agglomérations guide le lecteur qui peut suivre la dynamique numérique et démographique des communes algériennes. Enfin, une carte par wilaya schématise la croissance démographique, évaluée entre 1987 et 1998, de la population agglomérée par commune.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Abed Bendjelid, « Evolution des agglomérations 1987-1998 », Insaniyat / إنسانيات, 22 | 2003, 177-178.

Référence électronique

Abed Bendjelid, « Evolution des agglomérations 1987-1998 », Insaniyat / إنسانيات [En ligne], 22 | 2003, mis en ligne le 30 septembre 2012, consulté le 16 août 2017. URL : http://insaniyat.revues.org/7088 ; DOI : 10.4000/insaniyat.7088

Haut de page

Droits d’auteur

© CRASC

Haut de page