Navigation – Plan du site
Revue des revues

Urbanisme n° 327, Paris, novembre – décembre 2002. Dossier : A l’école de la ville

Ammara Bekkouche
p. 149-150

Texte intégral

1Si l’idée d’initier l’enfant aux choses de la ville à travers l’architecture et l’urbanisme, commence à dater, ce n’est que tout doucement qu’elle s’exécute depuis les directives des ministères de la Ville et de l’Education nationale visant à multiplier les rencontres entre l’école, l’art et la culture. Grâce aux quelques initiatives pédagogiques rapportées dans ce numéro, l’éditorial s’ouvre sur une citation de Jules Michelet qui déjà en 1846 disait que la ville est une école. La question est de savoir comment donner matière à un cours qui nécessite en même temps une formation des maîtres (Reine Marie Faure) pour orienter et soutenir les découvertes de leurs élèves. L’aspect ludique (Chris Younes) et l’amusement encadrent les démarches pédagogiques pour donner au jeu des possibilités de créer et de faire l’apprentissage de la citoyenneté et donc de reconsidérer la transmission unilatérale des savoirs (Thierry Paquot, Marie Raynal, Jean-Pierre Charbonneau).

2Produire un savoir à partir d’opérations de sensibilisation des enfants à l’architecture, tel est l’enjeu d’organisation de concours, d’ateliers, d’utilisation de l’internet pour susciter une dynamique de groupe où se confrontent élèves et professeurs (Pierre Bernard, Fiona Meadows, Valérie Picaudé, Edith Normandeau, Damien Roucou, Sylvie Groueff, Robert Rysman). La conception d’une école qui pourrait être un lieu de pédagogie architecturale constitue une réponse (Eric Daniel-Lacombe) qui permettrait il faut l’espérer, de sortir ce type d’équipement de sa léthargie en matière d’idées créatrices qui le caractérise. Plus modestement, la cabane reste un thème qui offre aussi des possibilités de production de savoir (François Petit) et de recherche pour définir les critères d’évaluation de ces nouvelles formes pédagogiques (Arlette Weber).

3La rubrique idées en débat, présente l’invité Michel Onfray qui avec son université populaire illustre bien cette pédagogie où la philosophie n’y est pas enseignée comme une vérité qu’une poignée de doctes détiendrait.

4André Corboz, en fouillant l’histoire, nous fait partager une surprenante analogie entre une proposition de Bruno Taut et le projet de ville contemporaine de 3 millions d’habitants du Corbusier. Claude Burgelin nous fait découvrir Georges Perec et sa ville.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ammara Bekkouche, « Urbanisme n° 327, Paris, novembre – décembre 2002. Dossier : A l’école de la ville », Insaniyat / إنسانيات, 21 | 2003, 149-150.

Référence électronique

Ammara Bekkouche, « Urbanisme n° 327, Paris, novembre – décembre 2002. Dossier : A l’école de la ville », Insaniyat / إنسانيات [En ligne], 21 | 2003, mis en ligne le 30 septembre 2012, consulté le 25 juin 2017. URL : http://insaniyat.revues.org/7565

Haut de page

Droits d’auteur

© CRASC

Haut de page