Navigation – Plan du site
Revue des revues

Sécheresse.
Revue des sciences et changements planétaires. Numéro spécial ‘Oasis’ ; vol. 9, n° 2, Ed. John Libbey Eurotext, juin 1998

Abed Bendjelid
p. 195-197

Texte intégral

1Ce numéro spécial consacré aux oasis dans lesquelles l’eau conditionne très fortement la vie des hommes et de l’économie agricole, comporte 13 articles couvrant les pays maghrébins ( 4 portant sur l’Algérie, un sur la Tunisie, un sur le Maroc et un sur le Maghreb, un sur le Niger et un sur le Monde) ; les autres exposés traitent de problèmes généraux (histoire de l’agriculture oasienne, patrimoine génétique, sécurité alimentaire...).

2Dans un éditorial intitulé ‘agriculture d’oasis, une longue histoire, quel avenir ?’, V. Dollé souligne les rôles des oasis au cours de l’histoire et leur impérative adaptation au marché, et s’interroge sur les nouvelles formes de mise en valeur et les problèmes induits. Il insiste sur les regards croisés apportés par les chercheurs de différentes disciplines pour mieux comprendre les activités oasiennes traditionnelles et celles des mises en valeur modernes. Dans une approche par analyse multidisciplinaire portant sur des oasis s’étirant du Sahara à l’Asie Centrale, Y. Clouet et V. Dollé (‘Aridité, oasis et petite production, exigence hydraulique et fragilité sociale’) présentent une série de modèles d’oasis dans lesquelles de nombreuses contraintes limitent l’accès des petits paysans au marché. Dans ‘ Eau et développement agricole au Sahara maghrébin : enjeux, conflits et arbitrages’, A. Kassah révèle les concurrences et les conflits nés autour des multiples formes de mise en valeur et d’activités au Maghreb et ce, en insistant sur la nécessité des arbitrages et de la coopération entre ces pays. A travers leur article (‘Mutations agricoles dans les oasis algériennes : l’exemple des Ziban), D. Dubost et Y. Larbi-Youcef commencent par noter une reprise agricole dans les Ziban devenus second bassin du maraîchage sous serres en Algérie et ceci, grâce à son bioclimat, au travail de la paysannerie locale et à la forte demande urbaine. Dans le Djérid tunisien, S. Selmi et M. B. Sai (‘La gestion collective de l’eau d’irrigation en Tunisie’) décrivent le fonctionnement d’Associations d’intérêts collectifs d’eau potable et celles de l’irrigation oasienne ; cette expérience de gestion collective de l’eau est à méditer pour les responsables des zones arides et semi-arides.

3Revenant en territoire algérien grâce à leur recherche portant sur ’Un patrimoine menacé : les foggaras du Touat’, D. Dubost et G. Moguedet nous entretiennent du maintien problématique des palmeraies traditionnelles irriguées par le système des foggaras et menacées par l’exploitation intensive de la nappe qui les alimente. Ce choix politique risque de faire disparaître ces palmeraies du Touat qui constituent indéniablement un patrimoine culturel. Dans ‘Des oasis malades de trop d’eau’, M. Côte soulève un vrai problème dont il ne souligne d’ailleurs, pas assez la gravité et qui demeure sous-estimé par les décideurs ‘centraux’ algériens : c’est celui des conséquences réelles de la surexploitation des eaux souterraines par des forages inconséquents, sans drainage et sans vision globale de l’aménagement régional. Cette situation qui perturbe déjà les milieux naturels de l’Oued Souf peut mener à des catastrophes écologiques. Moins grave semble être le contexte de la palmeraie de Béni Abbès dans la Saoura. La synthèse faite par A. Bennadji, H. Bennadji, C. Cheverry et N. Bounaga (‘ Béni Abbés ou le dépérissement d’une palmeraie’) tente de montrer la concurrence pour l’eau qui, en définitive, pénalise fortement l’agriculture oasienne.

4La revue Sécheresse mérite d’être connue en Algérie et surtout lue, régulièrement par les scientifiques de diverses disciplines, les praticiens et les décideurs, en raison de la spécificité de ses travaux qui portent sur l’étude des milieux arides et semi-arides et sur les problèmes de développement et d’aménagement territorial.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Abed Bendjelid, « Sécheresse.
Revue des sciences et changements planétaires. Numéro spécial ‘Oasis’ ; vol. 9, n° 2, Ed. John Libbey Eurotext, juin 1998
 », Insaniyat / إنسانيات, 12 | 2000, 195-197.

Référence électronique

Abed Bendjelid, « Sécheresse.
Revue des sciences et changements planétaires. Numéro spécial ‘Oasis’ ; vol. 9, n° 2, Ed. John Libbey Eurotext, juin 1998
 », Insaniyat / إنسانيات [En ligne], 12 | 2000, mis en ligne le 31 octobre 2012, consulté le 20 février 2017. URL : http://insaniyat.revues.org/7956

Haut de page

Droits d’auteur

© CRASC

Haut de page