Navigation – Plan du site
Revue des revues

Le Mouvement Social
avril –juin 1999, n° 187
Périphéries et centres/ Enseignants et syndicalisme

Fouad Soufi
p. 142-143

Texte intégral

1Le local et le national, le centre et la périphérie analysés à partir de la question sicilienne (1861-1876) par Jean-Louis Briquet et de l’organisation de l’espace social dans le village de Tepoztàn au Mexique par Claudio Lomnitz, avec une présentation essentielle de Gilles Pécout.

2La seconde partie de la revue est consacrée au syndicalisme enseignant : la Fédération Unitaire de l’Enseignement entre 1919 et 1929 (Loïc Le Bras) d’une part et d’autre part, la syndicalisation des enseignants du second degré (André Robert).

3Enfin, Patrick Zylberman fait le point sur une question d’histoire dont les voiles se déchirent peu à peu : l’eugénisme. L’eugénisme est ce mal absolu, cette pseudo-science qui nous vient des pays du froid et qui vise à améliorer la race blanche en contrôlant la reproduction par stérilisation (et/ou castration) de celles et de ceux qui pouvaient l’affaiblir biologiquement ! Inventée par un britannique en 1908, cette pseudo-science est prise en charge par un institut de biologie raciale en Suède en 1921. En 1928, est votée dans un canton suisse la première loi sur la stérilisation des malades mentaux. Avec l’avènement d’Hitler, en 1933, les choses s’accélèrent. Norvège, Suède, puis Danemark et Finlande votent des lois sur la stérilisation obligatoire : respectivement 40 000, 63 000 et 6 000 personnes sont concernées. En Suisse, 50 000 Tsiganes sont exterminés durant la Seconde Guerre Mondiale. En Allemagne, « de janvier 1934 à mai 1945, 400 000 personnes des femmes surtout, seront ainsi stérilisées de force … ». Comme le note l’A., « Après la stérilisation, l’euthanasie ; après l’euthanasie, le génocide ». Mais si en Allemagne, les lois eugéniques sont le fait des nazis, en Scandinavie, Finlande exceptée, ce sont les travaillistes au pouvoir dès 1924 au Danemark, 1932 en Suède et 1935 en Norvège qui se font les avocats des stérilisations au nom du bien-être social et de la protection sociale. Ces législations ne sont abrogées respectivement qu’en 1967, 1975 et 1977. L’A. nous montre alors ce que fut ce chantier colossal, cet eugénisme à la scandinave et dans lequel, la Suède a mené le bal. La crise de la natalité suédoise, entre 1900 et 1930, est qualifiée de suicide national par Alva et Gunnar Myrdal. Les dérives sont tellement faciles que G. Myrdal est obligé de préciser, en lisant un rapport de la commission suédoise de la population en 1938 : « ça pue le nazisme ! ». Patrick Zylberman s’interroge alors sur le silence des Eglises, sur les liens entre les législations sociale et eugénique, sur la bataille pour la santé du peuple qui est passée par la stérilisation forcée des épileptiques, indigents, criminels, prostituées, alcooliques, imbéciles, arriérés profonds, malades mentaux, psychopathes… Planifier la santé, la centraliser, la concentrer, voilà ce qu’une politique d’eugénisme aiderait à réaliser… Il y a plus. Au nom de la morale civique, l’alcoolique devient un asocial,… de citoyen indépendant, il est tombé au rang de client ayant perdu sa liberté. L’assisté, devenu inférieur perd son droit de vote (en Suède). Et ces lois eugéniques s’accompagnent d’un mouvement de tempérance et de lois de prohibition. Reste une question que ne pose pas l’A. : pourquoi des pays comme la France (malgré Alexis Carrel et Vichy, et le ministre Front Populaire de la Santé fasciné par l’exemple suédois), l’Espagne et l’Italie -qui pourtant ont également cédé aux appels des sirènes fascistes-, n’ont pas, à ma connaissance, fait adopter l’eugénisme comme système de politique sociale ?

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Fouad Soufi, « Le Mouvement Social
avril –juin 1999, n° 187
Périphéries et centres/ Enseignants et syndicalisme », Insaniyat / إنسانيات, 9 | 1999, 142-143.

Référence électronique

Fouad Soufi, « Le Mouvement Social
avril –juin 1999, n° 187
Périphéries et centres/ Enseignants et syndicalisme », Insaniyat / إنسانيات [En ligne], 9 | 1999, mis en ligne le 30 novembre 2012, consulté le 19 août 2017. URL : http://insaniyat.revues.org/8293

Haut de page

Auteur

Fouad Soufi

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CRASC

Haut de page